Enervelib

Un joli dimanche avec enfin un coin de ciel bleu, bonne occasion pour aller voir La Boudeuse , pourquoi pas à vélo : Paris - velib.
Eh non, sur place pas moyen de me débarasser de ce Vélib, bilan, temps perdu, arrivée bien loin du point prévu et deux Euros pour ne pas aller où je voulais, c'est un peu cher.
Décidément, un problème logistique récurrent. Pourquoi ne pas vider les stations de quelques vélos en permanence ? Trop cher de suivre tout ça ?
On ne m'y reprendra pas de sitôt.

Allez, à 15h15 un petit marathon pour se détendre, on encourage tous mon beauf ! Et même en direct sur WCSN.

M.A.J. : à Bruxelles, ça ne marche pas fort

Commentaires

  1. C'est vrai qu'au bout de 3 mois de montée en charge, y a des connections qui pourraient mieux se faire chez les répartiteurs vélib. Ceci dit faut

    peut-être aussi voir les conditions.

    Heureusement, le programme sportif de cet am était en effet assez intéressant à suivre (au moins pour ce qui est de la course féminine :).

    Petit reproche quand même aux réalisateurs du direct télévisé pour qui ce marathon ne s'est limité qu'à la seule course des premiers entre les espaces publicitaires.

    Du coup, peu d'autres vues de la course et de l'ambiance. Va donc falloir attendre le retour de ton beauf pour en savoir plus :)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, j'imagine que le contrat ne permet pas toutes les fantaisies, mais c'est dommage de bloquer sur la logistique.
    Pour New York, effectivement super course féminine, les hommes se sont bien débrouillés aussi :)
    La prochaine fois il faudrait ajouter une camera a chaque puce pour bien suivre toutes les courses, plus une sur la tete du beauf :)

    RépondreSupprimer
  3. Oui, bien triste histoire.
    Est-ce que ça aurait été diférent s'ils avaient couru le lendemain avec tout le monde...

    Et merci pour ce site que je ne connaissais pas, honte sur moi !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés