Mon royaume pour une clope

Si j'avais un royaume...
Trois semaines de Champix, arrêt de la cigarette depuis une semaine (moins une incartade !).
Eh bien, ça fait suer, grave.
Toujours autant envie de fumer, le manque est bien installé, ce qui me surprend beaucoup. Si j'en juge par mes experiences passées d'arret en 2001 - ou d'arret en 2002, ça devrait déjà s'estomper.
Je ne ressent pas la même efficacité du traitement qu'avec le Zyban.
Quoique le bilan Zyban à 3 semaines n'était pas si extra. mais ça paraissait moins pénible tout de même.
Le manque continuel me fait plutôt penser à ma tentative d'arrêt sans traitement, qui m'avait rapporté 10 kilos de mieux que je traine toujours.

  • Effets négatifs : gros manque, irritabilité, faim, ENAURMES FLATULENCES encourageant un certain isolement social :), gros doutes sur l'efficacité du traitement. 200 Euros dépensés.
  • Effets positifs : souffle, amélioration coïncidente d'une vieille tendinite donc courir, meilleur odeur pour les autres, sauf problèmes gazeux cités précédemment. 35 Euros économisés.

Mmmmh, tout ça pour gagner 10 ans d'espérance de vie. Si c'est 10 ans de plus à avoir envie de cloper à chaque seconde, ça va pas le faire.

Commentaires

  1. un lecteur15:21

    Courage.
    10 ans de plus, ca fait 10 ans de plus de MorgAZillA pour moi (je suis donc interesse)

    ca fait 10 ans de plus de plus de petits enfants (et arriere si ils sont precoces)

    ca fait des economies.

    et le souffle, ca permet de jouer avec les enfants un poil plus longtemps.

    RépondreSupprimer
  2. Pas pu m'empécher de rire..
    Bon courage.

    RépondreSupprimer
  3. Une autre solution est de te remettre à courir... pour de vrai :)

    En attendant, courage tout ça n'est qu'un mauvais moment à passer.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme19:09

    Les traitements c'est du bidon, autant me filer ton fric, au moins ça profitera clairement à quelqu'un.

    Essaye juste de réaliser à quel point tu es accroché à la clope, à quel point tu en dépends. Pousse ça au maximum, et fait ton choix. Soit tu l'acceptes et tu continues à cloper, soit tu réalises que la clope c'est mal, que ton corps ne réagit pas à ta volonté, que tu es dépendants d'un vulgaire bout de papier bourré d'herbe qui te pourris la vie, que ça te fout la gerbe et là tu décideras d'arrêter.

    RépondreSupprimer
  5. @ un lecteur : merci ! c'est vrai que 10 ans ça passe vite :)
    @JFB : merci quand même, les moments ou je trouve ça drole ne sont pas encore assez nombreux.
    @phiji : historiquement, à chaque fois que j'arrete de fumer, j'arrete de courir, pour divers problèmes physiques (poids, retours de tendinites etc..) : pas moyen de garder la bonne addiction en laissant tomber la mauvaise. Mais j'essaierai encore !
    @anonyme : entièrement d'accord, c'est ce qui me pousse à arreter et c'est pour ça que je sais que ça marchera un jour. mais j'ai toujours besoin d'un petit machin concret pour matérialiser l'effort (chapelet, pillule bleue, n'importe :)) et désolé pour le fric, j'ai tout claqué depuis bien longtemps :)

    RépondreSupprimer
  6. stef14:39

    Une note d'espoir: au bout de deux ans sans fumer, je n'ai plus du tout envie de fumer. Du tout. Même après les repas. Même avec le café. Même en soirée. Jamais !

    Une méthode radicale pour arrêter de fumer: la bronchite chronique. Je recommande. Et ça guette tous les fumeurs au tournant.

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme09:15

    GRATUIT, http://smoke-attitude.com/
    un site internet qui t'accompagne dans l'arrêt ou la diminution du tabac.
    :)

    N.B.: les patchs, à partir du moment où ils sont supportés au niveau de la peau, sont plus efficaces pour diminuer la sensation de manque et ont moins d'effets secondaires

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés