Dictature

La kermesse bat son plein :
En fait, je vis sous une dictature dans un pays démocratique, rien de matériel ne m'oblige à y rester, mais si tous les gens comme moi se barrent, on est surs que leur voix ne sera pas entendue et que ça ne s'arrangera jamais.

Pas clair, hein. Rien n'est très clair de ce côté-là, en ce moment.

EDIT : Du coup j'ai repensé à une levée d'excommunication récente et j'ai lu l'intéressante lettre d'explication relative aux 4 "évêques" de la fraternité Saint Pie X, plutôt rassurante. Mais le Dir Com' du Vatican ne doit pas beaucoup dormir en ce moment.

Eh, j'ai même appris qu'on dit "Nos frères destinataires de la première alliance", ça va animer les repas de famille. Du P.C. massif, ça, on sait faire.

Re-Edit : Eolas porte parole de l'Eglise ?. Eolas parle bien, mais voilà trop longtemps que le discours de l'Eglise est incompris, il y a peut-etre un effort d'explication à améliorer du côté des sources officielles. Ca commence à ressembler à un fait exprès.

Commentaires

  1. Ne croyez-vous pas, justement, que dans une dictature, on vous obligerait à rester ?

    RépondreSupprimer
  2. Si, bien sur, mais ça ne fait pas de l'Eglise une democratie :)
    Il manque d'occasions pour faire entendre la voix du paroissien moyen, entre les lobbies qui veulent taper dans leurs mains / ceux qui veulent tout en latin / ceux qui veulent tout en breton / ceux qui veulent tout à la guitare / ceux qui ne veulent pas qu'on parle aux autres / ceux qui veulent convertir tout le monde, etc. etc.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés