Tablettes informatique et petits nenfants

[Update: pour une fois que je me fends d'un gros post ou je mets tout mon coeur, tout est remis en cause par cette étude vue dans 20minutes qui dit que la technophobie ou la technophilie sont déterminées par le taux de testostérone prénatal que le bébé a reçu, et voila, 1/3 pas à l'aise le resteront, les autres n'auront pas de difficulté avec ces outils. C'est tout.]

Réflexions suite à une conversation plus si récente, dont le sujet me tourne dans la tête depuis 10 ans  : 
 @__ jm (il y a 14 jours de web en réponse à MGZALLP)
@MGZALLP Q de parent a l'ecole "iPad pour bb de 17m, nocif ?" - moi "y'a des recherches sur ca". Eux: "ou?". Donc a trouver!!!

  jm (il y a 14 jours de web en réponse à MGZALLP)
@MGZALLP c'est pas le probleme de les tenir loin!!
Est-ce que j'ai bien fait avec mon enfant ?

Après mon inévitable période d'émerveillement et de joie à partager mon univers quotidien, je freine son contact avec les objets numériques qui nous entourent et l'attirent.
Elle a tellement à apprendre avant.
Le principe est que cette génération (mon expérience va de 0 à 10 ans pour l'instant) qui baigne dans ce monde de gadgets risque :
  • de tenir pour acquis une certaine facilité de communication et d'interaction qui ne passerait que par des outils numériques.
  • de ne plus chercher à comprendre comment ça marche, pas besoin, les gadgets marchent de mieux en mieux et ils sont jetables ou remplaçables facilement.
  • De passer à côté d'autre chose, de perdre littéralement le contact avec la réalité, l'haptique du crayon et du papier, du clavier et du piano, de la main dans la glaise ou dans la peinture, les mille subtilités de la conversation face à face...
  • Pour BibiZillA et ses copains et copines, l'utilisation des éléments de leur univers numérique ne pose aucune difficulté (qu'ils en aient plus ou moins ou pas à la maison), l'accès est de plus en plus aisé, les interfaces de plus en plus attractives, il n'y a pas de barrière.
  • La tablette à mon avis n'apporte pas de process acquisitif à un petit enfant, pas d'apprentissage qui ne se ferait pas mieux sur un autre outil.
En résumé, ça leur paraitra toujours facile, pas besoin de les pousser vers une utilisation où ils iront naturellement et facilement.
Ce qui pourrait leur manquer c'est un meilleur apprentissage de la lecture, du calcul et de la logique, apprentissage de la programmation (Turtle, etc..) pour mieux comprendre la construction de cet univers magique qui ne les impressionne plus.
Et surtout, une éducation à leur bonne ou mauvaise utilisation dans le cadre social qui les entoure, peuplé de risques à connaitre et d'énormes opportunités à explorer. A explorer d'eux-mêmes, entourés autant que possible.

Ce que je vois du système éducatif pour l'instant, malgré tous les efforts déployés, la bonne volonté de beaucoup sur le sujet, ce sont des éducateurs qui manquent cruellement de fondamentaux, trop tournés vers l'utilisation qui leur parait plus diffcile qu'aux petits, et pas assez vers la compréhension où ils auraient un rôle primordial de guide qui n'est pas encore assuré.

Mais ça bouge vite, même dans l'éducation nationale :) Je suis impressionné par les efforts, la créativité et l'entraide dans une bonne partie du corps enseignant, avec ou sans moyens.

Et puis, Bibi fait ses exposés sur OpenOffice, mais a fini par avoir une DS, puis un iPod Touch, pour "jouer", pas un ordi synonyme de boulot à la maison.
Et il est bien rare que je doive lui expliquer le fonctionnement de quoi que ce soit même des gens.

Ajout: Les écrans c'est pas bon pour les enfants [Ars Technica] 

Commentaires

Articles les plus consultés