Projet : La tour vue du pont de Bir Hakein, dogma.

Un petit post explicatif d'une longue série de photos publiées essentiellement sur #Twitter, qui suscite peu d'intérêt mais quelques questions.

L'occasion de passer régulièrement sur le pont de Bir Hakeim s'est bien combinée à ma fascination pour la tour Eiffel, me permettant de la prendre en photo plusieurs fois par semaine, avec quelques contraintes qui sont devenues le dogma du projet artistique, puisque c'en est devenu un grâce au fameux critique @PabloNSN , premier (et unique) soutien de l'affaire.
Sur la carte ci-dessous fournie par OpenStreetMap , la tour se trouve en haut à droite, le pont à l'opposé en bas à gauche.
Ce pont est utilisé par la @Ligne6_RATP dans sa partie supérieure, ce qui est une part importante du projet.
Pour qu'une photo s'ajoute à la collection :
  • elle doit comporter au moins une partie de la tour, si possible la Seine, si possible un ou plusieurs bateaux,
  • elle doit ëtre prise depuis un wagon de métro de la ligne 6 (souvent le dernier de la rame)
  • La rame va en direction de l'étoile, donc côté amont du pont, plus dégagé.
  • la prise de vue se fait entre Bir Hakeim et Passy, sur le pont,
  • le photographe se trouve debout dans le wagon, contre une vitre donnant vers l'amont,
  • l'appareil utilisé pour l'instant est un Moto G 4G de 2014
  • il est collé à la vitre du wagon, dont la teinte est assez variable suivant les rames
  • l'image doit être prise, éventuellement rapidement retouchée (baguette magique) et publiée sur @MGZALLP avant que la rame ne rentre sous terre à Passy
Le sujet est fixe, les conditions sont donc assez bien cadrées, mais le résultat varie grandement, en fonction de l'heure, de la météo, de la vitesse de la rame, de la teinte de la vitre et de son état, plus ou moins rayé.

Quelque images prises de l'intérieur de la rame s'ajoutent parfois à cette série monotone, selon l'encombrement du wagon.

Voilà pour le cahier des charges.




#LeLienPublic

Commentaires

Articles les plus consultés